CRPE - Connaître le métier de professeur des écoles - Préparer le concours

Concours fonction publique d'état - Professeur des écoles - CRPE (Externe)

Salaire début carrière* : 1 584€ Nombre de candidats : 35 000 Mode d'admission : sur concours
Salaire fin carrière* : 3 026€ Nombre de postes : 7 977 Catégorie : A
  * Salaire à titre indicatif.

Retrouvez tous les ouvrages Studyrama sur le métier de professeur des écoles et le CRPE sur notre librairie en ligne.

Le concours de recrutement des professeurs des écoles est un concours du Ministère de l’Education Nationale.

Le métier de Professeur des Ecoles et le CRPE

Ses missions au sein de l'Education Nationale :

Les professeurs des écoles travaillent avec des enfants de 2 à 11 ans, c'est-à-dire de la première année de l'école maternelle à la dernière année de l'école élémentaire.

L'enseignement qu'ils dispensent est polyvalent : français, mathématiques, histoire et géographie, sciences expérimentales, langue vivante, musique, arts plastiques, activités manuelles et éducation sportive. Ce sont les contenus et les activités liés à toutes ces disciplines qu'ils sont amenés à organiser et à conduire avec leurs élèves.

L’emploi du temps d’un professeur des écoles :

Le service hebdomadaire du professeur des écoles est de 24 heures d’enseignement devant les élèves, plus 108 heures par an consacrées à l'organisation et la tenue d'activités pédagogiques complémentaires, aux conseils d'école et à des temps de concertation au sein de l’équipe pédagogique de l’établissement.
Hors du temps de présence devant les élèves, il doit aussi corriger les cahiers, préparer les leçons et recevoir les parents d’élèves.

Le professeur des écoles bénéficie des mêmes vacances que celles des élèves, en fonction de leur zone géographique. Cependant, ils débutent souvent l'année un jour plus tôt que les élèves.

Carrière et évolution :

Un professeur des écoles peut devenir :

  • directeur d'école
  • maître formateur
  • psychologue scolaire
  • enseignant spécialisé (ASH)
  • inspecteur de l'Éducation nationale (IEN)
  • enseignant au collège ou au lycée en passant un concours interne
  • enseignant à l'étranger

La rémunération :

Le corps de professeur des écoles comporte deux classes ("grades") :

  • une classe normale qui comprend onze échelons
  • une hors-classe qui comprend sept échelons

Comme pour tout fonctionnaire, la rémunération principale des professeurs des écoles augmente périodiquement au fur et à mesure qu'ils gravissent les échelons à l'intérieur de leur grade : à chaque échelon correspond un indice qui détermine le montant de la rémunération principale. Ces changements d'échelon sont plus ou moins rapides en fonction notamment de la note attribuée après visite des corps d'inspection. Selon qu'ils avancent au grand choix ou à l'ancienneté, les professeurs des écoles atteignent le dernier échelon de la classe normale en 20 à 30 ans.

Pour traduire l'importance de ces différences en termes de salaire, le tableau utilise les notions de :

  • "salaire minimum", qui correspond à l'indice atteint par un enseignant avançant essentiellement à l'ancienneté dans la classe normale
  • "salaire maximum" qui correspond à l'indice atteint par un enseignant avançant au grand choix et terminant sa carrière à la hors-classe
Situation Salaire mensuel net minimum Salaire mensuel net maximum Indemnités mensuelles
Stagiaire 1 653 € 1 653 € - Directeur d'école : 108€

- Indemnité pour les professeurs des écoles spécialisés : 129 €

- Indemnité ZEP : 96 €
Après 2 ans de carrière 1 703 € 1 753 €
Après 10 ans de carrière 1 894 € 2 032 €
Après 20 ans de carrière 2 342 € 2 518 €
Après 30 ans de carrière 2 660 € 2 996 €

Le recrutement des Professeurs des Ecoles - le concours CRPE :

1.   Les conditions d’inscription :

Depuis 2010, le niveau de recrutement des enseignants du premier degré de l'enseignement public est porté au niveau master 2 soit bac + 5. Le recrutement se fait ensuite sur concours (CRPE)

Aucune limite d'âge n'est imposée.

Condition de titre ou de diplôme pour le concours externe :

Vous devez justifier à la date de publication des résultats d'admissibilité:

  • d'un Master 2, ou
  • d'un titre ou diplôme sanctionnant un cycle d'études post-secondaires d'au moins cinq années, acquis en France ou dans un autre État, et attesté par l'autorité compétente de l'État considéré, ou
  • d'une inscription en dernière année d'étude en vue de l'obtention d'un master ou d'un titre ou diplôme équivalent.

En cas de réussite au concours, vous ne pourrez être nommé fonctionnaire stagiaire que si vous justifiez lors de la rentrée scolaire qui suit votre admission au concours, de l'un de ces titres ou diplômes. Si tel n'est pas le cas, vous garderez le bénéfice du concours jusqu'à la rentrée scolaire suivante. Si vous justifiez alors de l'un de ces titres ou diplômes, vous pourrez être nommé fonctionnaire stagiaire ; dans le cas contraire, vous ne pourrez être nommé et perdrez le bénéfice du concours.

Qualifications en natation et en secourisme :

Vous devez justifier des deux qualifications suivantes au plus tard à la date de publication des résultats d'admissibilité :

  • une attestation certifiant que vous avez réalisé un parcours d'au moins 50 mètres dans une piscine placée sous la responsabilité d'un service public.
  • une attestation certifiant votre qualification en secourisme reconnue de niveau au moins égal à celui de l'unité d'enseignement « prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) par le ministère de l'intérieur (sécurité civile). Les candidats détenteurs de l'AFPS n'ont pas à justifier du PSC1.

Qualifications exigées à la nomination :

  • certificat de compétence en langues de l'enseignement supérieur de deuxième degré (CLES2)
  • certificat informatique et internet de niveau 2 « enseignant » (C2i2e)

2.   Le concours CRPE

1.     L’admissibilité :

Elle se compose de deux groupes d'épreuves écrites de quatre heures chacune :

A.   Français

L’épreuve, d’une durée de 4 heures est notée sur 40 points.

Elle comporte trois parties :
- la production d’une réponse, construite et rédigée, à une question portant sur un ou plusieurs textes littéraires ou documentaires (11 points)
- une partie portant sur la connaissance de la langue : grammaire, orthographe, lexique et système phonologique (11 points)
- une analyse d’un dossier composé d’un ou plusieurs supports d’enseignement du français (manuels scolaires, documents à caractère pédagogique), et de productions d’élèves de tous types (13 points)

Par ailleurs 5 points sont réservés à l’évaluation de la correction syntaxique et la qualité écrite de la production du candidat. Une note globale égale ou inférieure à 10 est éliminatoire.

 

Nos conseils pour réussir l'épreuve de français

 

B.   Mathématiques

L’épreuve d’une durée de 4h, est notée sur 40 points. Elle comporte trois parties distinctes :

1. Un problème portant sur un ou plusieurs domaines des programmes de l’école ou du collège, ou sur des éléments du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Ce problème peut, autour d’un thème donné, faire appel à plusieurs registres : numérique, algébrique, géométrique, graphique, etc. (13 points)

2. Des exercices indépendants permettant de vérifier les connaissances et compétences du candidat dans différents domaines des programmes de l’école ou du collège. Ces exercices pourront être proposés sous forme de QCM, de questions à réponse construite ou bien d’analyses d’erreurs types dans des productions d’élèves, en formulant des hypothèses sur leurs origines. (13 points)

3. Une analyse d’un dossier composé d’un ou plusieurs supports d’enseignement des mathématiques, choisis dans le cadre des programmes de l’école primaire, qu’ils soient destinés aux élèves ou aux enseignants (manuels scolaires, documents à caractère pédagogique), et productions d’élèves de tous types, permettant d’apprécier la capacité du candidat à maîtriser les notions présentes dans les situations d’enseignement. (14 points)

Non compris dans le barème de 40 points, jusqu’à 5 points peuvent être retirés pour tenir compte de la correction syntaxique et de la qualité écrite de la production, entendre par là la rédaction de phrases complètes et orthographiées de manière satisfaisante. Une note globale égale ou inférieure à 10 est éliminatoire.

Nos conseils pour réussir l'épreuve de mathématiques

 

2.     L’admission

Si vous êtes admissible, vous allez devoir passer les oraux d'admission qui comportent deux épreuves.

 

A.   Première épreuve orale : mise en situation professionnelle dans un domaine au choix du candidat

Cette épreuve dure une heure et  vise à évaluer les compétences scientifiques, didactiques et pédagogiques du candidat dans un domaine d'enseignement relevant du programme de l'école primaire, et que le candidat aura choisi au moment de l'inscription au concours parmi les domaines suivants :

  • sciences et technologie,
  • histoire,
  • géographie,
  • histoire des arts,
  • arts visuels,
  • éducation musicale,
  • enseignement moral et civique.

Le candidat remet préalablement au jury un dossier de dix pages au plus, portant sur le sujet qu'il a choisi. Il se compose d'une synthèse des fondements scientifiques relatifs au sujet retenu, et décrit une séquence pédagogique, relative au sujet choisi, accompagnée des documents se rapportant à cette dernière.

L'épreuve se décompose en deux temps :

  • la présentation du dossier par le candidat (vingt minutes) ;
  • un entretien avec le jury portant, d'une part, sur les aspects scientifiques, pédagogiques et didactiques du dossier et de sa présentation, et, d'autre part, sur un élargissement et/ou un approfondissement dans le domaine considéré (quarante minutes), pouvant notamment porter sur sa connaissance réfléchie des différentes théories du développement de l'enfant.

L'épreuve est notée sur 60 points :

  • 20 points pour la présentation du dossier par le candidat,
  • 40 points pour l'entretien avec le jury.

 

B.   Deuxième épreuve orale : entretien à partir d'un dossier

Cette épreuve dure 1h15 et comporte 3h de préparation. Elle est notée sur 100 :

  • 40 points sont attribués à la première partie
  • 60 sont attribués à la deuxième partie dont 20 points pour l'exposé et 40 pour l'entretien.

Première partie

Le jury propose au candidat un sujet relatif à une activité physique, sportive et artistique (APSA) praticable à l'école élémentaire ou au domaine des activités physiques et expériences corporelles réalisables à l'école maternelle. Le sujet se rapporte soit à la progression au sein d'un cycle d'activités, soit à une situation d'apprentissage.

Le candidat expose ses réponses (dix minutes) et s'entretient avec le jury (vingt minutes). Le jury élargit le questionnement aux pratiques sportives personnelles du candidat ou encore au type d'activités sportives qu'il peut animer ou encadrer.

Deuxième partie

Elle consiste en un exposé du candidat (quinze minutes) à partir d'un dossier de cinq pages maximum fourni par le jury et portant sur une situation professionnelle inscrite dans le fonctionnement de l'école primaire, suivi d'un entretien avec le jury (trente minutes).

L'exposé du candidat présente une analyse de cette situation et des questions qu'elle pose, en lui permettant d'attester de compétences professionnelles en cours d'acquisition d'un professeur des écoles.

L'entretien permet également d'évaluer la capacité du candidat à prendre en compte les acquis et les besoins des élèves, en fonction des contextes des cycles de l'école maternelle et de l'école élémentaire, et à se représenter de façon réfléchie la diversité des conditions d'exercice du métier, ainsi que son contexte dans ses différentes dimensions (classe, équipe éducative, école, institution scolaire, société), et les valeurs qui le portent dont celles de la République.

 

Entraînez-vous grâce aux annales et corrigés sur Bankexam

 

3. Statistiques du CRPE 2014

Académies Postes Admis/présents
Aix-Marseille 287 25,81%
Amiens 270 49,72%
Besançon 99 21,11%
Bordeaux 243 16,55%
Caen 128 24,76%
Clermont-Ferrand 76 20,38%
Corse 17 15,74%
Créteil 1050 68,77%
Dijon 179 40,41%
Grenoble 388 31,70%
Guadeloupe 72 28,79%
Guyane 100 62,05%
Lille 490 30,04%
Limoges 79 34,05%
Lyon 455 31,53%
Martinique 20 10,15%
Montpellier 296 24,82%
Nancy-Metz 200 26,62%
Nantes 329 24,21%
Nice 177 24,93%
Orléans-Tours 294 38,68%
Paris 200 35,97%
Poitiers 167 28,21%
Reims 126 30,43%
Rennes 190 18,42%
Réunion 147 18,65%
Rouen 210 33,44%
Strasbourg 167 26,99%
Toulouse 253 20,93%
Versailles 1195 63,16%

 

4.   Calendrier des CRPE 2015 :

Inscriptions au CRPE :

Lesinscriptions aux concours externe de recrutement de professeurs des écoles (CRPE), au troisième concours ainsi qu'aux concours correspondants de l'enseignement privé sous contrat sont ouvertes du jeudi 11 septembre 2014, à partir de 12h00, au mardi 21 octobre 2014, 17 heures, heure de Paris.

Dates des épreuves d’admissibilité :

Les épreuves d'admissibilité auront lieu en avril 2015 :

  • Épreuve écrite de français : mardi 28 avril 2015 de 13 heures à 17 heures
  • Épreuve écrite de mathématiques : mercredi 29 avril 2015 de 9 heures à 13 heures.

 

Dates des épreuves d’admission :

Les épreuves auront lieu au cours du premier semestre de 2015. Les calendriers des épreuves d'admission seront disponibles sur les sites internet des académies.

 

Après la réussite au concours CRPE :

Les lauréats sont nommés professeurs-stagiaires et sont affectés dans un département de l'académie dans laquelle ils ont été recrutés.Le choix du département est effectué en fonction des vœux des intéressés et dans l'ordre de leur classement aux concours externe ou interne, d'où l'importance du choix de cette académie lors de l'inscription au concours. L'inspecteur d'académie les affecte dans une école du département.

Stage et titularisation :

En stage pour un an dans une école, les professeurs des écoles bénéficient d'un accompagnement et de périodes de formation organisées au cours de l'année scolaire.

À l'issue de l'année de stage, ils sont titularisés par l'inspecteur d'académie après avis de l'inspecteur de l'Éducation nationale sur proposition du jury académique.



Derniers messages sur le forum